La Norvège dispose de deux langues officielles, qui sont le bokmål et le nynorsk. Ces deux variantes ont beaucoup de […]



La Norvège dispose de deux langues officielles, qui sont le bokmål et le nynorsk. Ces deux variantes ont beaucoup de similarités, malgré leurs nombreux points de différenciation. Cette divergence sur le mode d’écriture a fait surface lorsque la Norvège a eu son indépendance à la fin du XIXe siècle.

La Norvège dispose de deux langues officielles, qui sont le bokmål et le nynorsk. Ces deux variantes ont beaucoup de similarités, malgré leurs nombreux points de différenciation. Cette divergence sur le mode d’écriture a fait surface lorsque la Norvège a eu son indépendance à la fin du XIXe siècle.

Certes, presque la majorité des Norvégiens (90 %) parlent et écrivent le bokmål, mais si vous souhaitez optimiser vos vacances dans le pays, connaître le nynorsk est vivement recommandé. Quelles sont les caractéristiques de ces deux variantes norvégiennes ?

Séjournez dans la capitale pendant votre visite en Norvège. Voici une sélection d’hôtels à Oslo qui sont prêts à vous accueillir.

Pourquoi la Norvège connait-elle deux langues ?

Le climat Norvège possède sa propre particularité. Il est caractérisé par un effet de dualisme formé par les saisons d’été et d’hiver.

L’ascension à l’indépendance du pays a été marquée par la croissance du nationalisme, voulant donner à la Norvège sa propre langue pour laisser à l’abandon le danois. Nombreux ont été les linguistes qui ont tenté de trouver les fondements de la langue nationale norvégienne. Ils ont été persuadés de trouver  des réponses à leurs questions dans les régions éloignées du pays. Il s’agit notamment des villages fjords de la côte occidentale norvégienne. Il faut donc établir des études approfondies dans ces régions.

Une partie importante de la population norvégienne a jugé qu’une telle procédure serait trop radicale. L’idée était de s’en tenir au danois et d’y apporter quelques touches de norvégien. En 1885, le Parlement décréta que les deux langues de la Norvège seront égales. Le pays va subir, par la suite, des années de conflits linguistiques. L’élite intellectuelle soutenait le bokmål basé au Danemark, tandis que la classe ouvrière s’orientait vers le nynorsk et les socialistes vers le samnorsk. Aussi, il existe également des langues minoritaires en Norvège.

Le bokmål : son histoire et ses caractéristiques

Il fait partie des deux principales manières d’écrire le norvégien. Le terme « bokmål » veut dire littéralement « langue du livre ». Il a ses caractéristiques et son histoire.

Son histoire

À ses débuts en 1907, ce dialecte a été connu officiellement sous l’appellation « riksmal ». En phase de développement depuis 1879, il est une adaptation écrite du dano-norvégien, l’écriture utilisée par les élites des villes depuis son union avec les Royaumes du Danemark (1536-1814). Entre 1907 et 1923, l’écriture danoise était quasiment inutilisable en Norvège.

L’année d’adoption officielle du bokmål était en 1929, lors d’une réforme linguistique. L’objectif a été de rassembler les deux langues en « samnorsk ». Ce dernier est un projet qui a avorté en 2002 à cause d’une forte opposition perpétrée par les élites intellectuelles. Un mouvement populaire a même vu le jour pour protester le samnorsk.

Cette langue de la Norvège également appelée « riksmal » était la seule langue d’enseignement utilisée à la fin du XIXe siècle jusqu’au moment où son rival nynorsk gagne du terrain dans plusieurs comtés norvégiens. Après la Deuxième Guerre, il reprend sa popularité et la préserve jusqu’en 1975. Après 1990, son déploiement devenait lent, mais régulier.

Ses caractéristiques

En tant qu’essentiellement langue écrite, le bokmål ne dispose pas d’une phonologie standard. Il n’est pas comme le norvégien oriental qui est utilisé par les cours de norvégien, ainsi que les dictionnaires.

Le Nynorsk : son histoire et ses statistiques d’utilisation

Nynorsk signifie littéralement « néonorvégien ». Il est actuellement utilisé en moyenne par 10 à 15 % de la population norvégienne.

L’insécurité est-elle présente en Norvège ? Chaque voyageur est en droit de se poser cette question. Nous vous apportons toutes les précisions à ce sujet tout en vous donnant les règles de sécurité Norvège à suivre. Nous essayerons aussi de vous donner quelques instructions supplémentaires pour votre séjour.

Son histoire

Après avoir étudié sur terrain les différents dialectes norvégiens en 1848, le grand linguiste Avar Aasen a publié deux grands ouvrages. Ce sont la « Grammaire de la langue norvégienne populaire » en 1848 et le « Dictionnaire de la langue norvégienne populaire » en 1850.

Il a proposé, à travers ces derniers, une réforme linguistique norvégienne fondée  sur le rassemblement des dialectes qu’il a étudiés. Le linguiste de renom voyage en Norvège, plus précisément dans les régions du Trøndelag et du Vestland, à l’intérieur d’Østland, ainsi que dans la partie australe du Nordland.

Par contre, les dialectes de la partie sud d’Østland et du Sørland ont été négligés. Ivar Aasen a jugé que ces derniers ont subi de trop l’influence du danois et perdu la majeure partie du dialecte original.

On peut en conclure alors que cette langue de la Norvège est le fruit de l’assemblage de ces plusieurs dialectes. Avant 1930, il a été connu sous le nom de « landsmal ».

Ses statiques de l’utilisation

En principe, il est difficile de déterminer avec précision la fraction de la population l’utilisant comme langue véhiculaire. En effet, une estimation de 10 à 12 % des habitants suffit de nos jours. D’après le rapport du Storting de 2002-2003, cette langue est utilisée majoritairement dans les régions ouest de la Norvège, plus précisément dans le Vestland.

L’année 2002, on a recensé que 27 % des communes, soit 12 % de la population ont choisi officiellement comme langue principale cette variante. En octobre 2002, la Norvège compte 89 679 élèves de l’école primaire qui l’utilisent comme langue écrite usuelle. 11 % des contribuables norvégiens reçoivent leur déclaration de revenus dans cette langue.

Suivez ce lien pour faire une réservation de location de voiture en Norvège.



Autre articles dans Tour du monde

Même destination: Norvège