La Namibie rivalise avec n’importe quel pays en matière de richesse culturelle. Sa population possède une diversité linguistique assez impressionnante. […]



langues germaniques en Namibie

La Namibie rivalise avec n’importe quel pays en matière de richesse culturelle. Sa population possède une diversité linguistique assez impressionnante. Cette situation découle surtout de la multiplicité des ethnies qui composent la population. On y rencontre notamment les Hereros, Himbas, San, Namas et Afrikaners. La colonisation et les périodes d’occupation y ont également laissé des héritages culturels. Elles expliquent en partie l’existence de plusieurs groupes de langues dans le pays : bantoue, khoïsan et langue germanique.

Partir en voyage a Namibie, trouvez les lieux et activités ici

Langues bantoues : une famille linguistique largement répandue en Namibie      

En Namibie, les langues bantoues sont très répandues. Elles sont pratiquées par de nombreuses communautés formant les différentes ethnies en Namibie. Son usage dépasse d’ailleurs les frontières namibiennes, car de nombreux peuples africains s’en servent pour communiquer.

Langues bantoues : un sous-ensemble de langues nigéro-congolaises

Les Himbas sont un peuple bantou apparenté aux Héréros. Ce groupe constitue le dernier peuple ethnique de la Namibie. Malgré l’influence de la modernisation, ce peuple a su conserver sa tradition et son identité, découvrez lesquels.

Les langues bantoues représentent un sous-ensemble d’une importante famille de langues nigéro-congolaises. Elles sont pratiquées par plusieurs communautés en Afrique australe. Les langues bantoues sont très présentes en Namibie, en particulier au sein de certaines tribus installées dans différentes zones géographiques. Ainsi, les dialectes linguistiques utilisés par les Herero, les Wambo et les Mbundu en font partie.

La Namibie est classée, au même titre que l’Angola, dans la zone R en Afrique. Elle figure ainsi parmi les pays comportant moins de 10 dialectes linguistiques de la grande famille des langues bantoues. En effet, le professeur Malcolm Guthrie avait tenté d’établir un classement des langues bantoues. Elles ont été réparties dans 16 zones géographiques désignées par les lettres A jusqu’à S.

Spécificités linguistiques des langues bantoues

La famille des langues bantoues est incontournable sur le continent africain.  Cette grande famille linguistique est pratiquée dans de nombreux pays de l’Afrique noire. Elle est à priori composée de près de 500 langues ou dialectes bien distincts. Les langues bantoues étaient jadis connues sous l’appellation de langues cafres. Elles font partie des familles linguistiques les mieux étudiées et les plus définies en Afrique.

Les langues bantoues sont faciles à reconnaître dans la pratique grâce à leurs spécificités. Phonétiquement, elles se distinguent par l’usage de préfixes et de l’allitération. Cette famille linguistique comporte aussi un certain nombre de mots arabes. Selon les spécialistes, leur introduction incombe aux trafiquants arabes d’antan qui sillonnaient la côte orientale de l’Afrique.

Découvrez d’autres villes merveilleux a Namibie comme à Swakopmund

Les langues bantoues en Namibie

Les langues bantoues sont pratiquées quasiment sur l’ensemble du territoire de la Namibie. Elles représentent le principal outil de communication des Héréros. Ce peuple autochtone de l’Afrique australe parle en effet le « héréro ». Il s’agit d’une langue parlée par 320 000 personnes, dont la majorité réside en Namibie. Aujourd’hui, le peuple Herero se disperse partout en Namibie, porté par la civilisation et l’évolution.

Du Nord ou au Sud, il ne faut donc pas s’étonner d’entendre des gens s’exprimer en langue héréro lors d’un circuit touristique. Quant à l’ethnie des Ovambos ou Wambo, elle parle le « Oshiwambo ». C’est une autre langue de la grande famille linguistique des bantoues. Constitué de 8 tribus, ce peuple occupe surtout le Nord de la Namibie jusqu’en Angola. On les rencontre aussi en nombre dans la capitale Windhoek.

Langues Khoïsan, signes distinctifs de certaines ethnies de l’Afrique australe

Les langues Khoïsan représentent une autre grande famille linguistique rencontrée en Namibie. Les touristes, en séjour dans le pays, auront un aperçu de ses spécificités. Cette famille linguistique d’Afrique australe est parlée principalement par les Khoi-Khois et les Bushmens.

Pour sublimer votre voyage, trouvez des voitures de location pas cher a Namibie

Rencontrer le peuple des Sans pour écouter leur langue si particulière      

e peuple Himba vit aujourd’hui à Kaokoland. Cette zone est localisée au Nord-Ouest de la Namibie. Quelques villages Himbas sont répartis à travers le pays.

La langue du peuple San appartient à la grande famille linguistique « Khoïsane ». Donc les Sans ou Bushmens sont un peuple de chasseurs-cueilleurs et d’éleveurs vivant en harmonie avec la nature. Ils parlent une langue assez particulière faite de clics. En ce sens, leurs spécificités linguistiques ont longtemps intrigué les hommes blancs, c’est-à-dire les Occidentaux.

De nombreux chercheurs se sont d’ailleurs penchés sur cet aspect du mode de vie des Bushmens. La langue de ce peuple comprend également de nombreux dialectes. Leurs différences ne sont toutefois pas tellement significatives. On les reconnaît en général par ces consonnes injectives entendues comme des claquements de langue ou « clics ».

Laisser s’exprimer sa curiosité pour découvrir d’autres langues khoïsan

À côté des dialectes des Sans, la famille des langues khoïsan inclut aussi les dialectes des Hottentots. Alors il s’agit d’un peuple d’éleveurs moins répandus en Namibie. Ils vivent principalement dans le Sud-Ouest africain avec un effectif réduit. D’où les Hottentots rivalisent avec les Boshimens dans l’histoire ; tous les deux cherchent à étendre chacun leur territoire de chasse afin d’assurer leur survie.

Les dialectes des Hottentots présentent ainsi quelques similarités avec celles des Sans. Comme leurs voisins, ils parlent également des langues à « clics » marquées par des claquements singuliers de la langue. Les Hottentots apprécient davantage d’être appelés des « Khoi-Khoin ». Ce nom à la phonétique assez originale distingue bien l’idiome de ce peuple.

Langues germaniques : l’héritage de la colonisation

La colonisation allemande a laissé d’énormes héritages culturels à la Namibie, et ce, malgré ses sombres aspects. Puisque les historiens se rappellent toujours du massacre des Héréros avant 1910. Donc aujourd’hui, les langues germaniques continuent d’être pratiquées par beaucoup de gens en Namibie.

Elles demeurent encore présentes au quotidien, en particulier au sein des familles ayant une ascendance germanique. Il paraît que 32 % des hommes blancs parlent l’allemand en Namibie. On y retrouve notamment plusieurs langues germaniques de la branche occidentale, dont l’Allemand, l’anglais, le néerlandais et diverses langues scandinaves.

Sache aussi que l’anglais est la langue officielle de la Namibie, cliquez ici pour plus de détails



Autre articles dans Conseils voyageurs

Même destination: Namibie