Le parc national de Bryce Canyon figure parmi les innombrables sites emblématiques des États-Unis, notamment de l’Ouest américain. Ce domaine […]



Le parc national de Bryce Canyon figure parmi les innombrables sites emblématiques des États-Unis, notamment de l’Ouest américain. Ce domaine abrite les hoodoos, véritable merveille naturelle issue d’une série de phénomènes géologiques datant de plusieurs milliards d’années. Percez justement le mystère de ce spectaculaire site et découvrez les multiples activités à effectuer sur place.

Le parc national de Bryce Canyon figure parmi les innombrables sites emblématiques des États-Unis, notamment de l’Ouest américain. Ce domaine abrite les hoodoos, véritable merveille naturelle issue d’une série de phénomènes géologiques datant de plusieurs milliards d’années. Percez justement le mystère de ce spectaculaire site et découvrez les multiples activités à effectuer sur place.

Désirez-vous partir en vacance aux Etats-Unis ? trouvez les lieux et activités ici

La formation du parc national, un parcours exceptionnel

Avant d’aboutir en tant que tel, le parc national de Bryce Canyon a traversé une multitude de phénomènes naturels géologiques. Sa formation remonte à des milliards d’années de notre ère. Voici un petit aperçu de son cheminement.

Le Grand Escalier et le début du Crétacé, naissance des hoodoos

Le parc a été le fruit d’une série de superpositions de couches de sédiments dénommées Grand Escalier. Les chercheurs estiment une succession de dépôts datant de 2 milliards d’années.

Le parc a été le fruit d’une série de superpositions de couches de sédiments dénommées Grand Escalier. Les chercheurs estiment une succession de dépôts datant de 2 milliards d’années. Le parc représente ainsi la zone visible de la géologie de la région. Au Crétacé, la mer du golfe du Mexique s’étirait jusqu’à l’océan Arctique. Au fil des années, le niveau de la mer évoluait et atteint la région, mélangeant le sable et l’argile. La mer se retirait ensuite vers le Sud-est, engendrant de nouveaux dépôts de couches de sédiments. Ces accumulations donnent naissance au Straight Cliffs. Lorsque la mer s’est définitivement retirée, les dépôts issus des cours d’eau étaient à l’origine de la formation de Wahweap.

Les dépôts continentaux favorables à une nouvelle série d’accumulations

La région connut ensuite une inondation des plaines, provoquant une accumulation de sable et de boue. Ce dépôt donne la formation de Kaiparowits. L’accumulation d’une multitude de sédiments fluviaux précéda d’autres inondations importantes et encouragea d’autres dépôts. Ces phénomènes engendrent l’oxydation du fer issue des boues, nommée hématite. Cette manifestation est à l’origine de la nuance rougeâtre de la boue. Durant 20 millions d’années, d’autres sédiments se sont déposés et le niveau des lacs s’accroît de plus belle. Les accumulations sont ainsi plus ou moins prononcées en calcium. Aussi, ce phénomène a occasionné la formation géologique du « Membre blanc » constitué de fossiles et de coquillages marins.

Les derniers mouvements tectoniques du Cénozoïque

Un ultime mouvement a provoqué le soulèvement de la partie occidentale du Plateau du Colorado. La région a ensuite été divisée en 9 sous-plateaux, dont le plateau de Paunsaugunt dans le parc national de Bryce Canyon.

Un ultime mouvement a provoqué le soulèvement de la partie occidentale du Plateau du Colorado. La région a ensuite été divisée en 9 sous-plateaux, dont le plateau de Paunsaugunt dans le parc national de Bryce Canyon. Ces soulèvements ont élevé le plateau de 600 m par rapport aux vallées. Les murailles, les arches et hoodoos sont apparues à la suite de l’érosion du plateau de Paunsaugunt. Le dernier se rétrécit ensuite, formant d’étroits murs où sont apparus des trous. Les hoodoos mesurent entre 1,5 à 45 m. Les roches sont constituées de calcaire, de sables et d’argiles. Les roches calcaires subissent l’acidité des eaux pluviales et finissent par s’éroder. Tous les 100 ans, l’érosion avance de 0,6 à 1,3 m.

Les multiples activités à pratiquer à Bryce Canyon

Le parc de Bryce Canyon propose toute une multitude d’activités attrayantes. Voici d’ailleurs les points incontournables à ne rater sous aucun prétexte.

L’amphithéâtre de Bryce Canyon, le cœur du domaine

Visiter l’amphithéâtre de Bryce Canyon se situe en tête de liste parmi les principales activités à effectuer. Il s’agit en effet du site qui fait toute la renommée du parc USA. Cet emplacement attire et fascine tous les jours les touristes issus du monde entier, qui n’hésitent pas à capturer des séries d’images en guise de souvenir de leur passage. Pour profiter pleinement de ce site, gambadez entre les sentiers de randonnées. Cette astuce vous permet de mieux vous connecter avec la nature. Mettez le cap sur Sunrinse Point pour assister au magique lever de soleil. En 2 heures de marche, continuez vers le Queen’s garden trail et terminez en beauté à Navajo Loop.

Les autres points d’intérêt tout aussi attrayants

Pour vous rejoindre les hoodos, empruntez la Rim de Bryce Canyon. C’est le sentier qui traverse l’amphithéâtre. Pour ce faire, commencez par quelques minutes de trajet à pied.

Pour vous rejoindre les hoodos, empruntez la Rim de Bryce Canyon. C’est le sentier qui traverse l’amphithéâtre. Pour ce faire, commencez par quelques minutes de trajet à pied. Continuez ensuite en navette. Dans ce cadre, vous découvrirez Paria View ainsi qu’Inspiration Point. Il est néanmoins possible de sauter cette première étape et de vous rendre directement à la Scenic Drive. Cette route périlleuse et longue de 28 km se termine en cul-de-sac certes. Cependant, ce circuit vous permet d’apercevoir d’autres points de vue du parc USA, comme le fameux Natural Bridge. Rendez-vous ensuite à Fayriland Point, puis à Mossi Cave afin d’admirer sa grotte et sa superbe chute d’eau.

Toute une journée à Bryce Canyon

Au cours de la journée, le parc propose maints et maints loisirs. Afin de mieux les choisir et de vous repérer facilement, faites usage de la carte livrée dès l’entrée. Durant la matinée, traversez les sites incontournables du domaine, en l’occurrence Bryce point, Swamp Canyon, Farview point ainsi que Rainbow Point. Tombez sous le charme des stalagmites géantes, ornées d’une multitude de nuances comme l’orange, le blanc, le marron, le rouge… Pour profiter au maximum de votre passage, entamez les quelques circuits suivants en commençant par Rim Trail, Under-the-Rim Trail, Tower Bridge, The Figure 8, Queen’s Garden Trail… Un temps de pause, bien en poste d’observation de la tombée du crépuscule, s’impose en fin de journée.



Autre articles dans Bons plans

Même destination: États-Unis