Bien des choses attirent les touristes en Norvège chaque année, pour ne citer que les paysages hors du commun, les […]



Si vous appréciez les découvertes culinaires, ravivez vos papilles avec le plat Norvège, dont les préparations et les ingrédients sont influencés par sa géographie et sa biodiversité.

Bien des choses attirent les touristes en Norvège chaque année, pour ne citer que les paysages hors du commun, les somptueux fjords, la magnificence des aurores boréales et du soleil de minuit… Par ailleurs, sachez que la Norvège est également un pays particulièrement riche par son patrimoine gastronomique inégalable.

Si vous appréciez les découvertes culinaires, ravivez vos papilles avec le plat Norvège, dont les préparations et les ingrédients sont influencés par sa géographie et sa biodiversité.

Qu’est-ce qui influence la gastronomie de la Norvège ?

Le régime alimentaire et habitudes en Norvège tirent ses spécificités de nombreux facteurs tels que la mer, la géographie, la biodiversité, etc.

Ce qu’il faut savoir d’entrée de jeu est que la nourriture norvégienne est chère. Cependant, il est tout à fait possible de s’en sortir en faisant attention à certaines choses.

Les plats de la Norvège et les produits de la mer

Le quotidien des Norvégiens est profondément lié avec la mer. Il en est de même pour leur gastronomie. Il est à préciser que ce magnifique pays produit les meilleurs produits de mer de l’Europe. Qui ne raffole pas des saumons norvégiens ?

Depuis des lustres, les activités économiques de la Norvège tournent autour de la mer et de la pêche. Entre les XIe et XVIe siècles, Bergen, une ville de la côte sud-ouest norvégienne, était un comptoir de la ligue hanséatique, un ancien géant du commerce européen. Ce qui lui a permis un considérable développement à l’époque.

La Norvège est un grand producteur de poissons séchés. Ces derniers étaient d’ailleurs ses monnaies d’échange avec toute l’Europe. Au Moyen Âge, la Norvège a fait développer son économie grâce aux pêches de hareng.

Une cuisine influencée par la venaison

Faisant partie des pays de la Scandinavie, la Norvège est un important consommateur de viandes de grands gibiers.

  • Le renne : La Norvège compte plus de 250 000 têtes de rennes dans sa partie extrême nord. Ces derniers sont généralement élevés par le peuple sami. Ce grand mammifère dispose d’une viande maigre, délicatement savoureuse. Celle-ci est présente dans nombreux plat Norvège.
  • L’élan : Minutieusement préparée, la viande d’un élan dévoile une subtile saveur et une grande finesse. Attention de ne pas la confondre avec celle d’un chevreuil ou d’un cerf.
  • Le cerf : Dernièrement, les cerfs sont devenus plus nombreux que les élans dans les forêts de la Norvège. Dans la gastronomie de la Norvège, sa viande est, dans la majorité des cas, proposée en steak. Pourtant, nombreux sont les chefs qui préparent des viandes de cerf séchées, fumées ou salées.
  • Le tétras : C’est un oiseau très prisé par les Norvégiens. La texture tendre du blanc des jeunes tétras séduit les plus fins gourmets. Il a un fumet d’une saveur exceptionnelle. Le goût prononcé de ses cuisses, et bien d’autres parties de son corps, sera certainement un vrai régal.

Les fruits et les herbes dans les plats de la Norvège

La gastronomie de la Norvège utilise des baies qui poussent surtout dans les montagnes du pays. Il s’agit des framboises, des fraises, des myrtilles, des mûres arctiques et même des mûres jaunes qui se démarquent par leur saveur particulière.

L’ensoleillement prolongé dans certaines régions comme le Hardanger, par exemple, permet aux fruits de profiter au maximum du soleil. Ces fruits norvégiens sont d’une texture très riche, excepté ceux qui sont cultivés sous serre.

Pour agrémenter les préparations, les herbes sont au centre de la cuisine norvégienne. L’aneth est souvent utilisé pour donner plus de goût à de nombreux plat Norvège comme le « gravlax » et le saumon mariné. Nombreux végétaux tels que le « raifort » et les feuilles de moutarde interviennent dans la concoction et la conservation des poissons.

Choisissez votre hôtel avec soin afin de ne pas manquer le plat Norvégien. Suivez ce lien pour trouver votre hôtel à Sjusjøen et faire une réservation.

Les plats typiques de la Norvège

En ce qui concerne le plat Norvège à base de produits de la mer, tels que le boknafisk, le fiskemolje, les fiskeboller, le rakfisk, ces assortiments de nourritures norvégiennes sont les plus prisés en terme de gastronomie locale.

En Norvège, ce ne sont pas les plats typiques qui manquent. Lors de vos escapades dans ce pays, une découverte culinaire s’impose.

Les préparations avec des produits de la mer

En ce qui concerne le plat Norvège à base de produits de la mer, tels que le boknafisk, le fiskemolje, les fiskeboller, le rakfisk, ces assortiments de nourritures norvégiennes sont les plus prisés en terme de gastronomie locale.

Les plats préparés avec de la viande

Vous aimez les viandes ? En Norvège, vous allez sûrement être gâté.

  • Le « kjøttboller » : C’est une préparation culinaire nationale faite avec des boulettes épicées de bœuf haché, remontées par une succulente sauce.
  • Les plats de viande de renne : Ce sont des concoctions typiques de la Norvège. Ils sont généralement dégustés en boulettes ou en ragoût ou « finnebiff ». Ce dernier désigne de fines tranches de viande de renne agrémentées de sauce d’airelles.
  • Les plats à base de viande de mouton et d’agneau : Ce sont des animaux très prisés des Norvégiens. Le « fårikål » composé de chou, de cumin et de grains de poivre est consommé surtout en automne. Le « fenalår » est préparé avec du gigot d’agneau séché, des œufs brouillés aux ciboulettes et du pain d’azyme. Le « smalahoved », quant à lui, est une spécialité culinaire des fjords composée d’une tête de mouton servie en entier.

En Norvège, il est nécessaire de conduire pour visiter plusieurs endroits en une journée. Cliquez ici pour faire une réservation de voiture.



Autre articles dans Voyage culinaire

Même destination: Norvège