Pour cerner l’authenticité de cette culture et religion Norvège, nous vous invitons à découvrir plusieurs domaines. En premier lieu, nous […]



C’est en 1814 que la Constitution du pays a promulgué la croyance luthérienne comme religion Norvège. Par ailleurs, en 1964, la liberté de culte a été décrétée. À cette époque, le roi désignait les membres du clergé qui étaient tenus de construire et d’entretenir les temples.

Pour cerner l’authenticité de cette culture et religion Norvège, nous vous invitons à découvrir plusieurs domaines. En premier lieu, nous verrons l’influence du folklore dans cette société. Ensuite, nous nous intéresserons à l’aspect religieux qui y domine. Puis, nous ferons un peu d’histoire en revenant sur les grandes périodes traversées par la nation. Enfin, nous nous initierons au civisme de ce peuple ainsi qu’à certaines de ses coutumes. Un voyage en Norvège est donc indispensable dans un avenir proche.

Les fêtes et festivals de Norvège

De janvier à octobre, la Norvège a établi un calendrier bien précis pour toutes les festivités. On pourra citer certaines d’entre-elles qui mériteront de vous être présentées.

Célébration de la musique

Les Norvégiens ont développé une grande passion pour la musique. Ainsi, tout au long de l’année, plusieurs festivals en Norvège sont organisés.

En 1992, 88 % des Norvégiens appartiennent à l’Église officielle. Depuis, on compte de moins en moins de pratiquants, se rendant régulièrement aux offices du dimanche. Cependant, les événements tels que le baptême, le mariage et l’enterrement arborent encore les directives de la religion Norvège.

Pour les fans de jazz

Parmi les plus réputés, on pourra citer le Moldejazz. Ce festival Norvège mettra en avant-première le jazz chaque mois de juillet. Environ 100 000 spectateurs viennent y assister. Des artistes internationaux sont aussi de la partie.

Le Festival international de jazz d’Oslo se déroule pendant 6 jours durant le mois d’août. Plusieurs concerts sont organisés à cet effet.

En janvier, malgré les températures glaciales, se tient le festival Polar Jazz du Svalbard. C’est la période de la nuit arctique et l’événement est certainement le festival de jazz le plus septentrional.

Les autres genres de musiques célébrés en Norvège

Le blues, le soul et le rock ne sont pas en reste dans le pays. Dans le Grand Nord par exemple, le festival Soul & Blues d’Alta accueille des groupes internationaux. De même, la petite ville de Notodden y collabore, en proposant un festival de blues durant l’été. De grandes renommées mondiales, des spectateurs venus des quatre coins du globe manifestent leur présence durant cet événement. La Rauma Rock, quant à elle, fait partie des autres styles musicaux, allant du hip-hop jusqu’au hard rock.

Les évènements culturels

La Rørosmartnan est la fête la plus grandiose qui a lieu durant l’hiver dans la commune de Røros. Depuis des siècles, durant l’avant-dernière semaine du mois de février, on y assiste à l’organisation de plusieurs marchés, mais aussi de spectacles et de manifestations culturelles. L’un des plus importants événements culturels du pays est le festival international de Bergen. Il se déroule durant deux semaines jusqu’en fin mai.

Entre autre, en plus de plus amples informations sur le pays de destination, le choix de l’hôtel où séjourner joue également un rôle important dans la perfection de votre voyage. Cliquez ici pour trouver les meilleurs hôtels à Stavanger.

La religion Norvège

C’est en 1814 que la Constitution du pays a promulgué la croyance luthérienne comme religion Norvège. Par ailleurs, en 1964, la liberté de culte a été décrétée. À cette époque, le roi désignait les membres du clergé qui étaient tenus de construire et d’entretenir les temples. Ces derniers sont également salariés de l’État ainsi que des communes. Au niveau scolaire, les enfants pratiquant cette religion d’État devaient suivre un enseignement obligatoire sur le christianisme réformé. En 1992, 88 % des Norvégiens appartiennent à l’Église officielle. Depuis, on compte de moins en moins de pratiquants, se rendant régulièrement aux offices du dimanche. Cependant, les événements tels que le baptême, le mariage et l’enterrement arborent encore les directives de la religion Norvège.

Pour cerner l’authenticité de cette culture et religion Norvège, nous vous invitons à découvrir plusieurs domaines. En premier lieu, nous verrons l’influence du folklore dans cette société. Ensuite, nous nous intéresserons à l’aspect religieux qui y domine. Puis, nous ferons un peu d’histoire en revenant sur les grandes périodes traversées par la nation.

L’histoire de la Norvège

Pour comprendre nettement la culture de la Norvège, il est indispensable de revenir sur quelques grandes périodes de son histoire, à savoir l’Ère des Vikings, le Royaume de Norvège et le refus d’entrer dans l’Union européenne.

La période Viking

Le patrimoine Viking est encore bien présent dans le pays. Ce peuple a marqué à jamais l’histoire du continent nord-européen. L’ère Viking a réellement débuté en 793. C’est l’assaut du monastère de Lindisfarne, en Angleterre, qui marqua la transition. À titre d’information, il s’agissait du premier village Viking. Elle a finalement pris fin en 1066, lors de la défaite de Harald Hardråde à Stamford Bridge (Angleterre). Entre-temps, les Vikings ont pu établir de nombreuses colonies. Les Vikings norvégiens étaient connus pour leur courage. Ils se distinguaient par leurs nombreux actes de pillage, mais certains d’entre eux n’étaient de simples commerçants, des agriculteurs et des éleveurs.

Le Royaume de Norvège

C’est durant cette période allant de 872 jusqu’en 1397 que la Norvège était à l’apogée de sa puissance. Ce sont les petits royaumes norvégiens conquis par Harald qui formèrent ce royaume. C’est la formation de l’Union de Kalmar avec le Danemark et la Suède qui marqua sa fin.

La Norvège refuse l’entrée dans l’Union européenne

C’est un fait marquant dans l’histoire de la Norvège. Le pays se retrouve donc avec trois autres à refuser cet accord protocolaire. Cette adhésion a été repoussée à deux reprises, en 1972 et 1994. Leur nationalisme en est la principale cause.

Le savoir-vivre et les coutumes norvégiens

Le civisme fait partie des vertus de la culture en Norvège. Le respect des règles est primordial. La propreté du pays est certainement due à ce sens civique très développé. La parité homme-femme est l’un des objectifs de l’État. La transparence est de rigueur à tous les niveaux. Il est, par exemple, possible de consulter la déclaration d’impôts de ses voisins en ligne. Il est de coutume de boire à outrance le week-end et de rester raisonnable durant la semaine. Certaines fêtes religieuses comme celles de Pâques sont devenues de véritables coutumes de la culture en Norvège. Enfin, c’est durant les grandes occasions que les Norvégiens portent leurs costumes traditionnels, appelés Bunad.

La voiture est le meilleur moyen de transport en Norvège. Faites appel aux spécialistes de la location si vous ne les avez pas à votre disposition. Cliquez ici.



Autre articles dans Voyage culturel

Même destination: Norvège