La végétation en Norvège est plus qu’abondante, la toundra en est l’exemple. Ce site d’exception abrite des animaux sauvages. Les […]



La végétation en Norvège est plus qu’abondante, la toundra en est l’exemple. Ce site d’exception abrite des animaux sauvages.

La végétation en Norvège est plus qu’abondante, la toundra en est l’exemple. Ce site d’exception abrite des animaux sauvages. Les montagnes ornent le pays et invitent à la pratique d’une variété d’activités selon les saisons. Quant aux archipels, ils figurent parmi les meilleures destinations à découvrir au cours de votre voyage en Norvège.

La Toundra en Norvège

La Toundra de la Norvège figure parmi les principales raisons pour visiter le territoire. Découvrez les caractéristiques spécifiques de cette formation végétale exceptionnelle. Trouvez les animaux susceptibles d’être rencontrés dans cette immensité végétale.

Partir en vacance en Norvège, trouvez les lieux et activités ici

Les flores sauvages de la Toundra

La toundra consiste en une formation végétale de climat froid. Cette formation est composée d’herbes, d’éricacées et d’autres plantes basses. À ces végétations de la Norvège s’ajoutent des mousses, des lichens du type Cladonia, des arbres nains, en l’occurrence des bouleaux nains et des saules. La Toundra de la Norvège se trouve à proximité du cercle polaire. Pour vous y rendre, prenez le bus pour rejoindre Spranget. Quelques trajets à pied sont nécessaires pour débarquer à Rondvassbu. Il s’agit d’un petit hameau touristique au bord du lac Rondvatnet. La Toundra se démarque par le contraste de son paysage verdoyant à couper le souffle et de son hostilité féroce. Pour contempler ce spectacle hors du commun, pensez à visiter cette région durant l’automne.

La Toundra sèche de la Norvège est propice à la rencontre des rennes sauvages ou des Rangifer tarandus.

À la rencontre des animaux sauvages de la Toundra

La Toundra sèche de la Norvège est propice à la rencontre des rennes sauvages ou des Rangifer tarandus. Cette zone regorge de bois de rennes. Ces bois sont de formes rondes à la base, puis s’aplatissent et s’élargissent progressivement. Les bois des rennes sauvages peuvent atteindre jusqu’à 11 kg. Pour croiser ces bêtes, il faut traverser six kilomètres et marcher contre les vents. Au terme d’une longue marche, vous pourrez apercevoir un troupeau de 5 à 600 rennes en migration. Le bœuf musqué est également présent dans la région. C’est un animal préhistorique pesant entre 300 à 350 kg. L’animal massif est en mesure de courir 60 km/h. Une expédition dans cette région représente une chance de tomber sur des renards polaires également.

Trouvez l’hôtel qui vous convient pendant votre vacance à Hemsedal en cliquant ici

Les montagnes en Norvège

La Norvège se pare d’une multitude de montagnes d’une hauteur extraordinaire. D’ailleurs, les Norvégiens apprécient particulièrement ces hauteurs. Une randonnée à travers ces merveilles de la nature leur permet d’oublier, le temps d’une minute, le stress du quotidien.

Les spécificités des montagnes du pays

Le point culminant de la Norvège est le Galdhøpiggen. Ce dernier est localisé dans le parc national de Jotunheimen. Il culmine à 2 469 m au-dessus du niveau de la mer. Cet emplacement a été découvert pour la première fois par 3 individus en provenance de Lom, en l’occurrence un choriste, un fermier et un instituteur. Le deuxième plus haut sommet de la Norvège est le Glittertind. Au même titre que le Galdhøpiggen, le Glittertind est implanté dans le parc national de Jotunheimen. Ce sommet culmine à 2 464 m d’altitude. Une chute de neige éternelle anime cette région. Par ailleurs, les Norvégiens considèrent que tout élément qui dépasse les arbres constitue une montagne. Aussi, le pays recense 230 à 300 pics montagneux.

Ne ratez pas les trésors de la faune et de la flore norvégienne. Cliquez-ici pour plus de détails

Les activités en hauteur selon les saisons

Les montagnes en Norvège invitent à la pratique de plusieurs activités. En été, les lieux sont propices à des randonnées à travers les vallons paisibles et les sommets escarpés. Seul bémol, ces activités sont très populaires et les randonneurs risquent de se marcher sur les pieds. Durant la saison automnale, les montagnes proposent la chasse au tétras et aux rennes. Cette période est marquée par des paysages parés de rouge et d’or. Le climat est caractérisé par la fraîcheur de l’air. En hiver, le pays est le théâtre des chutes de neige. Souvent, les jours sont frais et sombres, mais ces quelques inconvénients n’empêchent pas la pratique des sports d’hiver.

Les Archipels en Norvège

Les îles Lofoten et les îles Vesterålen figurent parmi les archipels de la Norvège. Ces petites îles dévoilent une végétation exceptionnelle et un paysage unique en son genre.

Les îles Lofoten et les îles Vesterålen figurent parmi les archipels de la Norvège.

Les îles Lofoten

Les îles Lofoten sont aujourd’hui administrées par les communes de Flakstad, de Moskenes, de Værøy, de Røst, de Vågan et de Vestvågøy. Ces emplacements sont localisés au Sud-ouest. La région invite à l’observation des baleines au cours d’une excursion. Les nombreux sommets sont propices à une haute balade sur le dos d’un cheval. Les mers sont favorables à la pratique de la pêche, de quoi détendre les voyageurs. Pour peaufiner le tout, faites quelques séances de cyclo-camping ou passez vos nuits dans une cabane de pêcheur. Pimentez votre voyage dans ces contrées en visitant les pittoresques villages de pêcheurs. Admirez le soleil de minuit durant l’été. Pour finir, naviguez dans le canal de Risøyrenna.

Pour vos moyens de déplacement, réservez des voitures de location pas cher en Norvège en cliquant ici.

Les îles Vesterålen

Les îles Vesterålen se trouvent parmi les archipels de la Norvège. Cet ensemble d’îles a été longtemps oublié. Heureusement, un entrepreneur a pris l’initiative de construire un canal par le biais de Risøyrenna pour faciliter l’accès aux territoires. Les Vesterålen sont localisés au nord des Lofoten, sur les 5 communes de Øksnes, de Hadsel, de Sortland, de Andøy et de Bø. Ce territoire a été peuplé depuis l’âge de pierre. Des lieux d’échanges ont également été érigés. Aujourd’hui, tous les archipels sont reliés au moyen de plusieurs ponts, ce qui facilite leur accès. L’emplacement propose une contemplation des cétacés tout au long de l’année, comme les cachalots, les orques, les baleines à bosse ainsi que les dauphins.



Autre articles dans Bons plans

Même destination: Norvège