Malgré une population peu nombreuse, la Namibie présente de nombreuses langues parlées. La majorité des Namibiens parlent des langues bantoue […]



Pour parfaire votre expédition au soleil, pensez à emporter les bons équipements en Namibie.

Malgré une population peu nombreuse, la Namibie présente de nombreuses langues parlées. La majorité des Namibiens parlent des langues bantoue et khoïsane. À un plus faible pourcentage, des langues indo-européennes sont également utilisées. Découvrons quelle place tient chacune de ces langues en Namibie.

L’anglais comme langue officielle

L’anglais en Namibie a été décrété langue officielle depuis 1990. Même s’il n’est pas usité par toute la population, la plupart des Namibiens l’utilisent, dont seulement 7 % de la population noire. Moins de 1 % de la population utilise l’anglais comme langue maternelle, le plus souvent par la population blanche. Cependant, l’anglais en Namibie permettra de vous faire comprendre ses dialectes durant votre voyage dans le pays. Le choix de l’anglais comme langue officielle a été motivé par son caractère neutre. Auparavant, le pays était en proie à l’apartheid. De nos jours, les noirs et les métis privilégient la langue afrikaans ou encore l’allemand. Ils expriment clairement leur fierté face à leurs origines. L’afrikaans est aussi utilisé couramment par les blancs.

Partir en voyage en Namibie, trouvez les lieux et activités ici

Le plus grand problème auquel la langue anglaise fait face est la pauvreté. Les enfants les plus défavorisés ne sont pas en mesure de parler l’anglais et cela reste un  sérieux défi lorsqu’ils arrivent en âge d’être scolarisés. Pour surmonter ce handicap, quelques associations et écoles ont élaboré des cahiers d’apprentissage, ayant pour but de sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge à la pratique de la langue anglaise. En outre, vous pourrez toujours faire appel à un guide francophone ou parler directement l’allemand. Ce sont certes les deux langues étrangères du pays, mais vu le nombre en hausse constante de touristes français, certains guides se verront le choix de communiquer uniquement en français ou même voués à son apprentissage.

Les langues bantoues dans la culture de la Namibie

La langue en Namibie la plus parlée est l’oshiwambo. Elle est utilisée par environ la moitié de la population. Aussi appelé ndonga, il s’agit de la langue bantoue la plus connue. Cette dernière est parlée à la fois en Namibie mais aussi au Sud de l’Angola. Elle est assez proche du kuanyama qui est utilisée par 12,1 % de la population, suivie de près par le hérero, utilisé à 10,1 %, puis le luyana à 8,8 %. Le hérero est courant dans toute l’Afrique australe, incluant la Namibie. On dénombre encore une douzaine de langues bantoues pratiquées  en Namibie, dont la majorité est utilisée dans le Nord du pays. Le pays se les partage avec quelques voisins, à savoir la Zambie ou le Botswana.

Les langues koïshanes, parmi les plus utilisées en Namibie

portrait-femme-namibie

Les langues koïshanes, aussi appelées « langues des clics » sont particulières. Elles sont facilement reconnaissables à cause du claquement du palais qu’effectuent leurs locuteurs. Celles-ci sont utilisées entre autres par les Bushman et les Damara. Les ethnies koïshanes regroupent en tout environ 352 000 personnes, représentant 13,6 % de la population namibienne. Parmi les langues koïshanes les plus connues, on peut citer le nama, qui est parlé par 9,8 % de la population botswanaise. On pourra également citer le bochiman vasekela ou le ju’oasi. Malheureusement, certaines de ces langues de la Namibie sont en voie d’extinction.

Découvrez d’autres villes merveilleux à Namibie comme Walvis Bay

Or, il est à noter que l’origine du peuple Khoïkhoï remonte aux prémices de l’humanité. Ce peuple possède des concordances génétiques avec toutes les populations. Il en est de même pour sa langue. Il serait ainsi déplorable de voir une telle richesse de l’Histoire disparaître d’une manière vertigineuse. N’hésitez donc pas à vous imprégner de cette fabuleuse histoire pour approfondir des recherches linguistiques et mieux comprendre les secrets de cette famille de langue khoïsane.

L’utilisation des langues germaniques en Namibie

Avant l’indépendance, l’afrikaans a été élevé à grande échelle. Cette langue issue du néerlandais est encore aujourd’hui parlée dans le Centre et le Sud de la Namibie. Il s’agit en fait d’une langue dérivée du néerlandais que parlaient les colons originaires de ce pays ayant débarqué en Afrique du Sud. La colonisation sud-africaine a provoqué chez la population un rejet de l’afrikaans, pourtant associée au régime de l’apartheid. Cette politique a été rendue obligatoire dans les écoles, entre 1947 et 1990, année de l’indépendance du pays. L’allemand est lui aussi très utilisé, notamment à cause de la colonisation. Toujours à cause de l’histoire, de nombreux touristes allemands apprécient cette destination africaine. Dans le pays, on compte à peu près deux fois plus de germanophones que d’anglophones. Il y a encore huit fois plus d’interlocuteurs parlant l’afrikaans. Cette dernière est aujourd’hui la langue maternelle d’environ 78 000 namibiens. La plupart sont des métis. Pour vous donner un ordre d’idée, 60 % d’entre eux parlent l’afrikaans, 30 % l’allemand et seulement 10 % pour l’anglais.

Suivez ce lien pour trouver des voitures de location pas cher à Namibie



Autre articles dans Voyage culturel

Même destination: Namibie