Les protestants aux USA se comptent par milliers. La religion occupe une place capitale dans la sociopolitique de l’État américain. […]



Les protestants aux USA se comptent par milliers. La religion occupe une place capitale dans la sociopolitique de l’État américain.

Les protestants aux USA se comptent par milliers. La religion occupe une place capitale dans la sociopolitique de l’État américain. Pour mieux comprendre cette religion, nous vous indiquons quelques chiffres-clés issus des récentes études effectuées sur le territoire.

L’influence de l’église protestante dans la vie américaine

La majorité des Américains se disent religieux et pratiquants. Le protestantisme américain figure parmi les religions les plus influentes du pays. Cette influence considérable se ressent concrètement au sein de la société.

Désirez-vous partir en vacance aux États-Unis ? trouvez les lieux et activités en cliquant ici

La religion américaine véhiculée par les médias

Les médias ont toujours véhiculé une image exagérée du protestantisme aux États-Unis. Les clichés démontrent que la société américaine effectue des louanges en criant dans les chapelles. Certes, les Américains constituent dans la majorité des cas des chrétiens, mais les cris et les chants bruyants n’entrent pas dans les habitudes des pratiques chrétiennes. La religion a connu quelques périodes difficiles durant le mouvement hippie des années 60. Cette manifestation a contesté les valeurs bourgeoises de la société. Néanmoins, le protestantisme américain États-Unisa gagné de l’ampleur et touche même quelques affaires politiques. Ainsi, les protestants USA blancs sont en majeure partie des républicains tandis que les minorités religieuses appartiennent au parti démocrate. Le protestantisme occupe jusqu’à nos jours une influence massive. L’actuel président des States est d’ailleurs un protestant presbytérien.

Les médias ont toujours véhiculé une image exagérée du protestantisme aux États-Unis.

Les pratiquants en chiffre

Selon une étude réalisée par le Pew Research Center en 2007, 87 % des Américains sont des croyants et 39 % sont des pratiquants. Ce taux semble plus élevé par rapport aux autres pays occidentaux. À ces chiffres s’ajoutent 56 % de la population qui pense que la foi occupe une place capitale dans leur vie. Il va de soi que les athées et les agnostiques se limitent à 4 % seulement et 16 % avouent n’appartenir à aucune religion spécifique. Seulement, il est capital de noter que les Américains aiment changer d’Église. Sur le plan budgétaire, parmi les 250 milliards de dollars de dons annuels, 36 % sont destinés aux Églises, influençant le choix des chrétiens.

Cliquez-ici pour trouver l’hôtel qui vous convient pendant votre vacance à New York

Les évangélistes issus du protestantisme

Le protestantisme évangélique constitue une nouvelle vague du protestantisme américain. Cette nouvelle branche véhiculée par le feu pasteur Billy Graham a séduit beaucoup d’Américains. L’Église compte 26,3 % d’adeptes en 2007. Cependant, le taux a baissé de 25,4 % en 2014. Aujourd’hui, 25 à 30 % des Américains répondent au statut de protestants évangéliques. Les membres de cette nouvelle branche commencent à s’immiscer dans le domaine politique. Ces membres prônent le moralisme, la défense des opprimés religieux, l’exceptionnalisme américain et le soutien à l’Israël. Ces mouvements ont obtenu des soutiens d’autres religions moins influentes sur le territoire. L’assemblage de ces fervents de la foi peut modifier la politique dans le pays.

La pratique, toujours d’actualité

Les pratiquants s’adonnent corps et âme au culte. Le protestantisme occupe toujours une partie importante de la vie du peuple. Voici quelques chiffres qui le prouvent.

Les pratiquants s’adonnent corps et âme au culte. Le protestantisme américain occupe toujours une partie importante de la vie du peuple. Voici quelques chiffres qui le prouvent.

Les pratiquants d’aujourd’hui

Aujourd’hui, 51,3 % de la population sont des protestants (toute dénomination confondue). Dans ce groupe d’influent, 26,3 % représentent des évangéliques, tandis que 18,1 % représentent les Églises historiques comme les presbytériens, les méthodistes, les épiscopaliens et les luthériens. Les Églises considérées comme les noires se comptent à 6,9 %. Les catholiques se comptent à 23,9 %, parmi eux, 58 % sont des Hispaniques. Les 1 % restants rassemblent les autres chrétiens, dont 1,7 % des juifs, 1,7 % des mormons, 0,7 % des bouddhistes, 0,7 % des témoins de Jéhovah, 0,6 % des musulmans et 0,4 % des hindous.

Saviez-vous quels sont les différentes langues parlées aux États-Unis ? Les détails ici

La religion et la technologie

Les technologies modernes font partie intégrante de la communauté américaine. Cette entrée en masse des appareils électroniques commence à ébranler la religion, notamment chez les enfants. En effet, une étude récente a mentionné que la majorité des enfants passent 5 heures en moyenne devant un écran. 8 % occupent une partie de leur temps à des activités d’ordre religieux comme la prière ou la lecture de la Bible. Quant aux adultes, l’étude révèle que 17 % utilisent une application pour la lecture de la Bible. Ces chiffres témoignent de la dévalorisation de la religion dans la communauté. D’ailleurs, les observateurs n’hésitent pas à condamner les gadgets électroniques comme principales sources de ce déclin de la foi.

Pour vos moyens de déplacement aux Etats-Unis , réservez des voitures de location pas cher en suivant ce lien.

La religion islamique dans la société américaine

Dans l’Islam, 41 % des adultes américains estiment que les chrétiens et les musulmans adorent des dieux différents, mais 34 % pensent le contraire. En matière de compatibilité, 38 % des Américains pensent que ces deux religions n’ont rien en commun, tandis que 38 % estiment le contraire. À ces chiffres s’ajoutent 72 % des adultes américains qui pensent que les musulmans sont libres de pratiquer leur culte contre 15 % qui s’opposent à cette idée. Malgré les différentes manifestations terroristes recensées, 54 % des Américains pensent que les musulmans sont des êtres pacifiques, mais 27 % ne sont pas du même avis.



Autre articles dans Conseils voyageurs

Même destination: États-Unis